Nous suivre

Seini Oumarou : « Nous ferons tout pour amener le MNSD au second tour »

Candidat à la présidentielle le 27 décembre au Niger, Seini Oumarou espère créer la surprise avec le MNSD. Mais son positionnement, entre opposition et majorité, interroge. L’ancien Premier ministre a reçu Jeune Afrique à Niamey.

Photo: L’ancien Premier ministre Seini Oumlarou, à Niamey, en 2016. Copyright Jeune Afrique

Seini Oumarou l’assume : il n’est pas un homme de médias et n’a pas l’intention de « parler pour ne rien dire ». Lorsqu’il reçoit Jeune Afrique en ce dernier jour du mois d’octobre, l’ancien Premier ministre du président Mamadou Tandja sait donc que l’entretien sera long et les questions nombreuses.

Dernières actus

Des violences ont éclaté au #Niger​ après l’annonce de la victoire de Mohamed #Bazoum​ à l’élection présidentielle. Mercredi 24 février, des manifestants ont jeté des pavés sur les forces de l'ordre, qui ont répondu par des tirs de gaz lacrymogènes. L'accès à Internet a été coupé dans le pays.

Le candidat de l'opposition au Niger, Mahamane Ousmane, a revendiqué la victoire à la présidentielle de dimanche dans un discours reçu par la presse au lendemain de l'annonce officielle des résultats provisoires par la Commission électorale donnant pour vainqueur Mohamed Bazoum, candidat du pouvoir.

Fidèle parmi les fidèles du sortant Mahamadou Issoufou, Mohamed Bazoum, proclamé mardi vainqueur de la présidentielle au Niger, va lui succéder et assurer la "continuité" à la tête d'un pays confronté à d'innombrables défis.

Le candidat du pouvoir à la présidentielle au Niger, Mohamed Bazoum, l'a emporté avec près de 56% des voix face à son adversaire Mahamane Ousmane, une victoire qualifiée de "hold-up électoral" par l'opposition.