Nous suivre

Mohamed Bazoum

Mohamed Bazoum est un ancien ministre de l’Intérieur, il a démissionné du gouvernement le 29 juin 2020 pour se consacrer à la prochaine élection présidentielle. Il est candidat du Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (PNDS), parti au pouvoir fondé par Mahamadou Issoufou et dont il est le président.

Fidèle parmi les fidèles du sortant Mahamadou Issoufou, Mohamed Bazoum, proclamé mardi vainqueur de la présidentielle au Niger, va lui succéder et assurer la "continuité" à la tête d'un pays confronté à d'innombrables défis.

Video

Au Niger, le candidat du parti au pouvoir Mohamed Bazoum remporte la présidentielle avec 55.75% des voix, contre 44,25 % pour l'opposant Mahamane Ousmane. Dans cette édition nous reviendrons sur le parcours de Mohamed Bazoum, compagnon de route depuis 30 ans de l'ancien président Issoufou, à qui il succède.

Sur des boîtes de mouchoirs roses, des pagnes roses, des panneaux publicitaires roses, la tête de Mohamed Bazoum, grand favori du second tour de la présidentielle dimanche au Niger et dauphin du président sortant, est partout.

Au Niger, ça y est, le MNSD et le MPR, les deux partis politiques dont les candidats sont arrivés troisième et quatrième au premier tour de l'élection présidentielle du 27 décembre ont choisi leur camp pour le second tour du 21 février. Ils appellent leurs militants à voter pour le candidat du PNDS au pouvoir, Mohamed Bazoum.

Les résultat du premier tour de la présidentielle du 27 décembre au Niger seront proclamés samedi, a annoncé la Commission électorale nationale indépendante (Céni) dans un communiqué, alors que l'ancien ministre Mohamed Bazoum était largement en tête des résultats partiels publiés sur le site de la Céni.

Video

Le dépouillement a commencé le 27 décembre au Niger après le premier tour d'une élection présidentielle devant mener à la première transition démocratique de l'histoire du pays d'Afrique de l'Ouest, régulièrement ébranlé par les attaques de groupes islamistes, les précisions du journaliste France 24, Cyril Payen.

"Bazoum, le travailleur, le bosseur. L'homme des gens de la campagne et des pauvres. Frère d'Issoufou", dit une des chansons hagiographiques écrites sur commande pour sa campagne à la présidentielle de dimanche au Niger.

Video

Niger - A deux semaines de l'élection présidentielle du 27 décembre 2020, l'insécurité est l'un des plus grands défis qui attend le prochain Président. Parmi les 30 candidats, Mohamed Bazoum, ancien ministre de l'Intérieur et dauphin du Président Mahamadou Issoufou.